Top 5 des (meilleures ?) publicités politiques de l’Arizona

A 5 jours de l’élection, plus que jamais, une horde de publicités politiques s’abat sur les écrans de télévisions entre deux publicités pour des céréales ou des assurances. Ces spots télévisés courts (30 secondes) sont financés soit par les campagnes des candidats soit par des associations politiques de type PAC ou Super-PAC. Les Super-PAC sont des entités prétendument indépendantes des candidats qui sont autorisées depuis 2010 à financer des campagnes politiques de façon illimitée. Elles concentrent leurs ressources financières en réalisant des spots négatifs diffusés sur les réseaux nationaux et locaux de télévision.

Cette débauche publicitaire n’est pas un phénomène nouveau dans l’histoire électorale américaine mais s’adapte aux nouvelles technologies et rivalise d’ingéniosité et de créativité tant sur le fond (contre-vérités, raccourcis etc.) que sur la forme (caricature, décor surréaliste etc.)  Pour certains candidats notamment le Shérif Joe Arpaio ici la diffusion frénétique de spots télévisés constitue la seule véritable stratégie de campagne. Un journaliste du Phoenix New Times s’est amusé à compiler un Top 10 des meilleures publicités de cette saison électorale en Arizona. Je me permets de reprendre son idée et de commenter 5 de ces publicités pour ou contre des candidats locaux. Un aperçu du meilleur du pire de la campagne 2012 …

Numéro 5 : Toujours se méfier de son patron

L’ex-patronne du candidat démocrate Richard Carmona au poste de Sénateur des Etats-Unis raconte comment le candidat martela à sa porte en pleine nuit : « Richard Carmona, dit-elle, à des problèmes de violence, des problèmes éthiques et aussi avec les femmes ». La publicité est approuvée par son opposant républicain Jeff Flake et payée par le NRSC National Republican Senatorial Committee. Richard Carmona estime que cet événement ne s’est jamais produit et que son ex-boss était connue à Washington pour ces exagérations notamment sur son CV.

Numéro 4 : « Je peux être élu grâce à des sous-vêtements roses » 

« Je peux être élu grâce à des sous-vêtements roses. Je l’ai déjà fait 5 fois » : ce sont les paroles utilisées par le Shérif Joe Arpaio dans cette publicité, paroles mises en parallèle avec les cas d’agressions sexuelles non résolues par son Bureau. Une publicité contre le Shérif payée par Citizens for a Better Arizona une organisation luttant contre sa réélection. Les sous-vêtements roses correspondent à ceux portés par les détenus dans les prisons du comté administrées par le Shérif.

Numéro 3 : Descendre ‘Obamacare’

Ron Gould (sénateur de l’Arizona) se définit comme un « républicain conservateur ». Il n’a pas réussi à obtenir l’aval du Parti Républicain lors des Primaires pour se présenter au Congrès des Etats-Unis dans le 4ème district de l’Arizona malgré son penchant à tirer sur tout ce qui bouge notamment sur la loi sur l’assurance maladie « Obamacare » dans ce clip.

Numéro 2 : La progressiste venue de Mars 

Cette publicité financée par le RNCC – Republican National Congressional Committee attaque la candidate démocrate au Congrès des Etats-Unis Kyrsten Sinema dans un des districts nouvellement dessiné de Phoenix pour ses positions jugées progressistes et supposées venir « d’une autre planète ». On y apprend notamment que Kyrsten Sinema apparaît dans le journal du parti communiste, qu’elle soutient des augmentations « massives » d’impôts, et qu’elle aurait dit que les « femmes travaillant à domicile sont des vraies sangsues pour leurs maris ou compagnons ».

Kyrsten Sinema est également caricaturée en hippie radicale directement sortie des années 60 dans une publicité circulant sur internet payée par son opposant Vernon Parker.

Numéro 1 : Des ennemis qui vous veulent du bien… 

L’équipe de Richard Carmona a réalisé un montage où les deux sénateurs actuels républicains de l’Arizona  Jon Kyl et John McCain font l’éloge de Carmona lors des auditions au Congrès pour le poste de Ministre de la santé (U.S. Surgeon General) sous la présidence de Georges W. Bush. Ces  deux mêmes sénateurs qui en ce moment parcourent l’Arizona au côté de Jeff Flake, son opposant pour le soutenir contre Carmona…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s